Grand prix de Liévin

L'étape de Liévin avait un format insolite. Tellement insolite que même certains participants ou organisateurs avaient du mal à s'y retrouver. 

En version simplifié : Un premier relais composé de 2 à 3 équipiers, un deuxième relais composé de 1 à 2 équipiers. Chaque relais devant faire 2,5 km de course à pied, 12 km de vélo et 1,25 km de course à pied. Puis pour finir un troisième relais composé de 3 à 5 équipiers provenant des 2 premiers relais.

Pas évident de se prononcer sur les concurrents à mettre dans chaque relais. Il est nécessaire que les équipiers qui courent ensemble soient de niveau équivalent ou complémentaires pour être le plus efficace possible dans leur relais.

Le premier relais était composé de Sylvain Vanyper, Brice Menet et Frédéric Dive. Avec ces distances très courtes, la course part très vite. Nos lommois restent dans la course. Sur le vélo et sur la deuxième course à pied, Sylvain s'en sort bien et revient sur Brice pour passer le relais aux suivants dans de bonnes conditions.

Le second relais était composé d'Anthony Vasseur et Paul Bara. Avec peu de concurrent sur ce relais, la course bien avancée, il n'y a plus vraiment de peloton, la stratégie de course était qu'Anthony temporise sur la premier course à pied pour attendre Paul, qui avec son niveau à vélo serait une aide importante pour Anthony. Avec le vent et le parcours accidenté, la partie vélo n'était pas facile. Sur la seconde course à pied, Anthony lance la machine et remonte au classement.

En arrivant dans le parc pour le troisième relais, Anthony embarque avec lui Brice et Sylvain. L'équipe classée 7e (Vallons de la tour Triathlon) n'est pas très loin devant. Nos lommois et Vallons ont tous deux écopées d'une pénalité. Dans le box de pénalité, les lommois reviennent sur les 7e. Sur les 500m restants, les lommois essaieront jusqu'au derniers mètres de passer devant mais échoueront pour 2 mètres...

Un format bien particulier que les lommois ont aimé et sur lequel ils ont réalisé une belle course d'équipe.

Ils finissent donc 8e et continuent leur remontée au classement général. Ils sont désormais 10e. La dernière étape a un coefficient de 1,5. Au vu du classement très serré en milieu de tableau, tout est possible. Avec un résultat comme Parthenay, il est tout à fait possible de remonter plusieurs places.