Triathlon d'Halluin

Voici le résumé de l'épreuve de triathlon d'Halluin que l'on peut trouver sur le site de la ligue :

Le plateau

88 athlètes engagés dont 3 féminines, et tous n'étaient pas au départ : le Triathlon d'Halluin n'a pas fait le plein. L'épreuve, qui en est à sa 9ème édition, est pourtant bien rôdée et sa position géographique centrale constitue un atout. Mais le calendrier est chargé à cette époque. Certains, amateurs de longues distances, étaient le même jour à Nice (à l'image d'Antoine Perche, vainqueur à Halluin en 2013, en quête d'une qualification pour Hawaii) ou se réservaient pour dimanche prochain à Gravelines. D'autres, qualifiés avec leurs clubs, participaient le même jour à la demi-finale de D3 à Metz.

Les favoris

Trois garçons et une fille se détachaient nettement du lot : Damien Béthencourt (Lomme), Benoît Lomel (Lille) et Raphaël Amato (Belgique), ainsi que Marine Duverney (Villeneuve d'Ascq). Le déroulement de l'épreuve allait confirmer ce pronostic. Il y eut ces quatre-là… et les autres !

Le placement en natation

Trois athlètes guère connus dans le monde du triathlon menèrent la première partie de la natation : Fred Descamps, Gamaliel Gress et Nicolas Plataux. A quelques longueurs derrière eux, les trois favoris restaient groupés, avant de progressivement revenir à leur hauteur. A la sortie de l'aire de transition, Damien Béthencourt précédait Rapahël Amato et Fred Descamps de quelques secondes et Benoît Lomel de 20 secondes.

La différence à vélo

Rapidement, les trois favoris allaient prendre les devants et dominer l'épreuve. Dans un premier temps, quelques dizaines de mètres seulement les séparaient. Puis, au fil des 40 km, Damien Béthencourt creusa régulièrement l'écart sur ses deux rivaux. De retour au port, le Lommois comptabilisait 1'10 d'avance sur le Lillois et 2'35 sur le Belge. Derrière ce trio, le plus rapide à vélo fut sans surprise le rouleur halluinois Dimitri Vanhalwyn qui remonta bon nombre d'adversaires pour poser le vélo en 4ème position à 3'05 du leader. Beaucoup plus loin, à 5'25, un autre Halluinois, Bruno Vansteenkiste arrivait accompagné du Valenciennois Sébastien Herbin.

La finition à pied

Les positions établies à vélo n'allaient guère être modifiées sur les 10 km à pied. Elles se confirmèrent de façon très régulière, Damien Béthencourt accentuant son avantage de quelques secondes au fil de chacun des tours. A l'arrivée, le vainqueur devançait ses deux rivaux de 1'38 et 4'15 respectivement. Pour les places d'honneur, Dimitri Vanhalwyn assurait sa 4ème place, devant le Boulonnais Tony Matringhem et son partenaire Bruno Vansteenkiste.