Beau et bon week-end pour les lommois

Il y a des week-end comme ça où pour on ne sait quelles raisons, les choses vont bien. En ce week-end de compétiton chargée, les lommois ont fait le grand écart. Une partie avait fait le déplacement à Sangatte pour cette organisation au programme très diversifié et l'autre partie avait fait le déplacement pour Marchiennes où se déroulait le premier bike & run des sorcières.

A Sangatte, nous avions notre petite Céline affamée de compétition après sa convalescence, partie pour enchaîner un aquathlon et un triathlon... Peut-être trop gourmande, ses problèmes ne lui auront pas permis de finir le triathlon l'après-midi. Damien Béthencourt à l'inverse ne s'est pas privé de le finir et en beauté. L'année dernière, il avait "malheureusement" finit au pied du podium. Cette fois, il ne sera pas tombé à côté, en finissant sur la troisième marche. Le parcours très valloné de ce triathlon, avec notamment la montée du cran d'Escale ("petite" côte à lassets), lui convient à merveille. Dès la sortie de l'eau, le classement était quasiment figé malgré les difficultés à suivre. Le vélo n'aura finalement pas fait beaucoup bouger le classement de tête.

Nos deux jeunes n'avaient pas fait le déplacement seul, il y avait également Bernard Debeuf, Pascal Pasquer, Emmanuel Chieux et Thierry Pocholle qui rate le podium vétéran pour seulement 15 secondes !

Les résultats complets de Sangatte :

Aquathlon S

Triathlon S

Chez les sorcières, ce sont principalement les jeunes de notre école de triathlon qui ont fait le déplacement. Sur ce bike & run festif, avec ses participants déguisés, nos jeunes ont connu liesse et désespoir. Notre duo Rémi Decherf et Nathan Blaise finit premier de leur épreuve avec une belle avance sur les seconds. A l'inverse, sur la même épreuve, nos deux autres duos, Océane Pétrins / Camille Vitse et Victor Vitse / Guillaume Chieux, mal orientés par les signaleurs ont été envoyés sur le parcours des adultes. Leur escape imprévue leur aura fait parcourir 12 km au lieu des 7 prévus. Les seuls dans ce cas, ils ont finis loin derrière hélas.

Chez les adultes, le duo Sylvain Verdière / Christophe Marion a décidé de s'inscrire le jour même. Et ils n'ont pas eu tort. Cela leur aura permis d'ajouter une victoire à leur tableau. Parti à l'avant dès le début de course, ils parviennent progressivement à distancer leurs adversaires. Une fois dans la forêt qui cache la vue au loin, ils perdront de vue leurs adversaires. Ils ne les reverront jamais. Ils finiront avec une belle avance également. Par contre, dans ce cas présent, cela s'explique également par une mésaventure des duos qui auraient dû finir 2, 3 et 4. Ces derniers ont comme pour les jeunes un peu plus tôt, été mal orientés et ont fait quelques centaines de mètres supplémentaires et ont fini loin derrière.