Duathlon de Douai

En préparation du triathlon moyenne distance de Troyes, nous étions 4 à participer au duathlon LD de Douai, dimanche 28 avril, Anne-Valérie Ohwman, Stéphane Catrice, Bernard Debeuf et Yannick Ghys (c’est moi…. Aïe, qu’est-ce que je fais là ? ).Alors que les autres sont des habitués du long, je participe pour la première fois à une épreuve plus longue qu’un triathlon Courte distance (Format M). La journée s’annonce plutôt bien. Tout le monde est en forme, le soleil est de la partie sans pour autant surchauffer le bitume.
Après un premier 10km bien passé, Bernard et moi enfourchons le vélo après une bonne transition, Anne-Valérie et Stéphane préfèrent temporiser pour se couvrir de peur de prendre froid sur le vélo. De mon côté, tout se passe bien sur le vélo jusqu’au 65ème kilomètre. Sans comprendre pourquoi, Je vois s’éloigner les concurrents qui m’accompagne depuis le début du vélo. Je vois même revenir sur moi la première féminine que j’avais doublé au 10ème kilomètre. Sans compteur pour m’indiquer ma vitesse, je ne mesure pas réellement ma détresse. Je pose le vélo et part péniblement pour les 10 derniers kilomètres. Je croise au loin Bernard, Anne-Valérie et Stéphane dans les allers et retours du circuit à pied. Complètement à l’agonie et quasiment à l’arrêt, je me fais doubler par Bernard, toujours aussi fringant. Un duathlon comme celui de Douai est bien peu pour lui qui participe régulièrement aux épreuves IronMan. Il m’encourage et je le vois s’éloigner. Alors qu’il lui reste un peu plus de 5 km, je le rejoins. Il marche, une douleur est apparue derrière la cuisse. Il n’ose pas forcer de peur d’aggraver sa blessure et de voir disparaître ses chances de participer au triathlon de Troyes. Il ne finira hélas pas la course.
Je finis comme je peux ces 10 kilomètres. Après réflexion, j’ai eu le droit à une belle hypoglycémie. Ce duathlon m’aura au moins servi à identifier ce problème d’alimentation qui aurait pu m’arriver à Troyes. Arrivé au poste de ravitaillement derrière la ligne d’arrivée, je dévore tout ce qui me tombe sous la main. Je fais l’ogre. Je repars sur le circuit quelques minutes pour voir Anne-Valérie et Stéphane faire leur dernier tour. L’un et l’autre finisse l’épreuve avec le sourire, content de l’avoir fait sans encombre, bon test révélateur pour Troyes. Maintenant rendez-vous à Troyes avec en plus, Thierry Pocholle, Emmanuel Chieux, Régis Dartois mais également, Agathe Pocholle et Guillaume Chieux sur les épreuves jeunes et Mathilde Collet sur le petit format. Romain Dussart et Pascal Moritz ont hélas déjà déclaré forfait pour cause de blessure.

Résultats du duathlon de Douai