D2 de Triathlon : les filles commencent la saison

Pierrelatte

 

Les filles à PierrelatteLes demoiselles du club ont débuté la saison de triathlon à Pierrelatte (près d'Orange), le 28 avril. C'est avec un peu de retard que je relate les faits... Comme il l'avait été annoncé en début d'année, lors de l'assemblée générale, cette année de championnat de France de Triathlon des clubs de D2 pour l'OSML Triathlon serait destiné en priorité aux jeunes triathlètes de l'école de triathlon.

Pour cette première étape, l'équipe était composée de Céline Verwaerde, Amandine Herbaut, Laurence De Jaeghere et Camille Turpin. Le contraste de température est flagrant. Il fait bien plus chaud que dans notre région. Par contre, les eaux du lac sont assez fraiches comparées à l'air et l'entrée dans l'eau est difficile malgré la combinaison. S'ajoute à ces difficultés, la présence d'un très fort vent. La disposition du parcours cycliste, très plat, expose les concurrentes aux caprices du temps très souvent . Les pelotons seront clairement avantagés par rapport aux coureurs isolés.

Le départ est donné en début d'après-midi. La natation est rapide et le peloton est très étendu. Laurence, dont les qualités de nageuse ne sont plus à démontrer, est la première lommoise à sortir de l'eau, suivi de Camille, Amandine (qui n'a pas récupéré son niveau en natation suite à fracture du poignet) et Céline juste derrière. Dans la transition, Laurence et Camille enchaîne rapidement pour enfourcher le vélo. Amandine en difficulté avec sa combinaison, prend du retard. C'est avec l'aide de Céline qu'elle parvient à passer les pieds et se libérer.

Sur la partie cycliste, Camille est en difficulté, Elle se retrouve rapidement isolée. Amandine ne tarde pas à revenir sur elle. Céline isolée depuis le début du vélo, peine à finir. Laurence mise également à mal par le vent violent ne parvient pas à rester dans les roues du peloton dans lequel elle se trouve. Elle finit le vélo seule. Amandine entre ensuite dans le parc. Camille, qui n'est vraiment pas dans un bon jour, n'a pas su suivre avec Amandine. Elle précède Céline de peu dans le parc à vélo. A pied, au dire des filles, le tour du lac, qu'il faut faire à deux reprises semble interminable. 

Cette première étape aura été difficile pour nos nouvelles demoiselles de l'équipe. Elles terminent 14e équipe au classement général.

Cl.NomNatationVélocàpTotal
29DEJAEGHERE Laurence OSM LOMME00:10:0100:37:0500:21:5201:11:29
59HERBAUT Amandine OSM LOMME00:12:0900:38:4200:25:3101:19:37
66TURPIN Camille OSM LOMME00:11:1400:41:1400:27:2701:22:56
67VERWAERDE Céline OSM LOMME00:12:1200:43:0900:27:5901:26:42
 
Autun
 
La seconde étape du championnat se déroulait ce week-end (dimanche 27 mai) à Autun, très jolies villes au patrimoine historique riche. Camille et Kari blessées toutes les deux ne peuvent pas faire ce déplacement. Les filles partent à seulement trois, Céline Verwaerde, Amandine Herbaut et Laurence De Jaeghere. Sur cette étape que l'on sait très exigeante, c'est un gros risque. La partie cycliste est très difficile. Le parcours possède un très grosse montée, une partie très technique, et ne présente aucune partie plate.
Le départ est donné très tôt le matin. L'eau du lac est étonnemment chaude, 21,5°C. Le port de la combinaison de natation est interdite. Ce qui ne ravit pas les filles au premier abord. A la sortie de l'eau, pour nos lommoises, les positions sont sensiblement identiques à celle de Pierrelatte. A vélo, Laurence qui n'est pas très à l'aise sur les parties techniques fait le yoyo avec son peloton, revenant sur lui en montée et le laissant partir dès qu'il faut jouer l'équilibriste dans les virages rapides. Amandine, très à l'aise sur le vélo, parvient à revenir sur le peloton qui le précède et le dépose dans la grande montée. Ce qui lui permet de gagner de nombreuses places. Céline à nouveau isolée sur cette étape, doit faire le reste de l'épreuve seule.
A pied, Laurence très à l'aise, gagne des places sur ses concurrentes. Amandine qui a des difficultés à supporter la chaleur finit la course à pied avec des crampes. Elles perdera de nombreuses places gagnées grâce au vélo. 
Au classement général, les filles se classent 13e.
 
(Résultat individuel à venir)